Blog bien-être2018-10-08T20:40:38+02:00

Bienvenue sur le Blog énergieOnaturel

Trouvez sur ce blog toutes mes actualités, pensées, partages, conseils pour votre bien-être

406 2019

Renforcer son aura,

By |4 juin 2019|Categories: Energétique|Tags: , , , |1 Comment

pour ne plus se sentir épuisé émotionnellement

Vous ne le savez peut-être pas, mais votre énergie est une ressource limitée que vous devez préserver, autrement vous pouvez finir vos journées en ayant l’impression d’avoir fait un marathon après avoir eu une discussion. Faites ces techniques et suivez les conseils relatifs à ce qui pourrait saper votre énergie, pour optimiser votre énergie et garder une aura saine.

Voici une liste de toutes les choses qui pourraient affaiblir votre aura :

  • Le manque d’exercice
  • Une mauvaise alimentation
  • Alcool, drogues ou tabac
  • Manque d’air frais
  • Stress
  • Pas assez de repos
 

Essayer d’adopter de meilleures habitudes concernant tout ce qui précède. Si vous avez du mal à trouver la motivation pour suivre ces habitudes saines, réfléchissez à leur impact non seulement sur votre corps physique, mais également sur les énergies de votre corps.

Que pouvez-nous faire pour renforcer son aura ?

Renforcer son aura, technique n ° 1: Fermez votre circuit énergétique

Si vous trouvez que parler à certaines personnes vous épuise et que vous n’avez plus d’énergie, il se peut que ces personnes prennent l’énergie de votre aura souvent involontairement.

Souvent, ces personnes utilisent l’énergie des autres pour compléter leur énergie. Si des gens vous disent qu’ils se sentent mieux après avoir parlé avec vous, c’est souvent parce qu’ils utilisent votre énergie.

Vous pouvez et devez avoir le contrôle de votre énergie. Pour ce faire, vous devez fermer votre circuit d’énergie. Des courants d’énergie circulent à l’intérieur et autour de vous dans votre champ aurique. Si vous laissez votre circuit ouvert, d’autres personnes peuvent trop facilement s’en nourrir.

Comment faire

Lorsque vous parlez avec une personne qui draine souvent votre énergie, croisez vos chevilles et rapprochez vos […]

1203 2018

Choisir c’est s’ancrer ! Le choix est votre plus grand pouvoir !

By |12 mars 2018|Categories: Article de presse|Tags: , |0 Comments

Choisir c’est s’engager, choisir c’est exister.

Choisir c’est décider. C’est ouvrir une porte mais également en fermer une autre (parfois même plusieurs). Choisir c’est se positionner face à l’autre, face à une situation, face à la vie et dans l’univers. Choisir c’est se mettre en action en exprimant l’être que l’on est. Faire un choix ne se résume pas à des mots. C’est se donner une direction, un fil conducteur pour poursuivre sa route.

Le choix est une création

Il y a dans le choix une force qui fait peur. Car lorsque je choisis, je m’ancre dans ma décision. J’affirme mes idées, ce que je suis et ce à quoi j’aspire. Je prends la responsabilité de qui je suis et de mes aspirations les plus profondes. Je prends également la responsabilité de ce que je m’en vais créer.

Le choix est une création. La création d’une dynamique énergétique interne et externe. Elle se diffuse en nous et nous construit. Elle modèle le réel comme une vague d’eau puissante. Dans cet espace de décision et de création : je me montre au monde et je le modifie.

Le choix mène à l’action. L’action transforme notre monde.

Et même si je choisis de ne pas choisir, je fais un choix. Celui de refuser les options qui me sont proposées. Celui de m’abstenir.

Ce qu’il y a d’angoissant dans le fait de faire un choix, c’est ce positionnement inéluctable qui se joint à l’action. Il est parfois confortable de se laisser une petite porte pour s’échapper en cas de besoin. Il est même rassurant de se dire que quoi qu’il arrive, si je ne m’avance pas ou peu, je pourrais reculer et m’échapper.

L’image que nous renvoie le monde est souvent le plus grand parasite dans notre capacité à choisir. Car lorsque l’on se positionne, les autres se positionnent à leur […]

1203 2018

Pourquoi il est important de faire la différence entre évacuer et déverser sa colère

By |12 mars 2018|Categories: Article de presse|0 Comments

Tout le monde peut s’énerver de temps en temps, mais il existe des moyens sains d’exprimer notre frustration et notre colère.

Il est important, surtout pour les empathes et les personnes sensibles, de prendre conscience de la différence entre évacuer et déverser notre colère , car notre positivité et notre valeur en dépendent.

En tant que personne empathe, j’ai du mal à tolérer les bruits forts. Donc, pour me préserver, j’ai pour règle de «ne pas crier» chez moi. Pour les personnes sensibles, une façon plus saine d’exprimer la colère est de l’évacuer, alors que déverser notre colère est toxique et peut nous traumatiser et nous submerger.

Par exemple, si votre conjoint veut évacuer, demandez-lui de faire une demande officielle en disant: «J’ai une demande. Je dois évacuer un problème. Est-ce que je peux le faire maintenant? » Cela vous avertit pour que vous ne soyez pas pris au dépourvu. Ensuite, c’est votre choix de discuter du problème tout de suite ou plus tard lorsque vous aurez suffisamment de temps et que vous vous sentirez plus centré.

Voir également : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/mets-plus-colere-j-observe.html

Voici comment apprendre à faire la différence entre évacuer et déverser sa colère :

L’évacuation saine:

-Semble sain
-Accroché à un sujet
-Est limité dans le temps
-Ne continue pas à répéter le même sujet
-Aucun reproche
-Pas de mode victime
-Affiche la responsabilité de son rôle dans le problème
-Ouvert à des solutions après avoir exprimé ses sentiments

Déverser sa colère de manière toxique:

-Semble toxique
-Submergé par de nombreux problèmes
-Continue à répéter la même chose
-Fait des reproches aux autres
-En mode victime
-Continue encore et encore
-N’assume pas du tout la responsabilité de ses erreurs
-Pas ouvert à l’écoute de solutions, veut seulement que les autres l’entendent se plaindre et que vous soyez d’accord avec

La communication est essentielle quand il s’agit d’exprimer la colère ou d’autres émotions intenses. Apprendre à faire la différence entre évacuer et déverser est un bon début pour clarifier […]

402 2018

Le Reiki, pour soulager la douleur chronique

By |4 février 2018|Categories: Article de presse, Reiki|0 Comments

La pratique du Reiki peut-elle être pertinente dans un centre hospitalier universitaire ?

A quelles conditions et avec quels résultats ? Une enquête de satisfaction auprès de patients douloureux chroniques montre que cette démarche est appréciée et efficace.

Enquête menée à l’unité de réhabilitation du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV).

Détente et réduction du stress
Nous avons vu 133 patients, dont 20 ont refusé. Les raisons de ces refus étaient d’ordre culturel, religieux ou dues à l’abandon complet du programme. Parmi les 113 patients qui ont accepté des séances, 94 questionnaires ont pu être distribués dont 87 (84%) ont été retournés.
78% des patients se sont déclarés «satisfait» ou «tout à fait satisfait» vis-à-vis des séances de Reiki.
Malgré l’adaptation du temps d’une séance classique (env 60–90 min) à une séance intra-hospitalière (30 min), l’effet bienfaisant du Reiki reste avéré.

 

Article complet (PDF) : Le Reiki, pour soulager la douleur chronique

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
Ce site web utilise des cookies et des services tiers.. Ok