La pratique du Reiki peut-elle être pertinente dans un centre hospitalier universitaire ?

A quelles conditions et avec quels résultats ? Une enquête de satisfaction auprès de patients douloureux chroniques montre que cette démarche est appréciée et efficace.

Enquête menée à l’unité de réhabilitation du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV).

Détente et réduction du stress
Nous avons vu 133 patients, dont 20 ont refusé. Les raisons de ces refus étaient d’ordre culturel, religieux ou dues à l’abandon complet du programme. Parmi les 113 patients qui ont accepté des séances, 94 questionnaires ont pu être distribués dont 87 (84%) ont été retournés.
78% des patients se sont déclarés «satisfait» ou «tout à fait satisfait» vis-à-vis des séances de Reiki.
Malgré l’adaptation du temps d’une séance classique (env 60–90 min) à une séance intra-hospitalière (30 min), l’effet bienfaisant du Reiki reste avéré.

 

Article complet (PDF) : Le Reiki, pour soulager la douleur chronique